© Léonard BERNE / Les Passeurs de Curiosités - Festival L'Art et la main 2019 - Association 3 Regard Léo Lagrange

Nos valeurs

Des Passeurs...

Plus que des savoirs, c'est un état d'esprit positif que nous souhaitons propager. 

Générosité, Bienveillance et Optimisme sont nos maîtres-mots.

Nous nous inscrivons dans la lignée de l'éducation populaire et de l'éducation nouvelle qui complètent les missions des structures éducatives traditionnelles afin d'accompagner les individus dans leur émancipation sensible, sociale et intellectuelle. 

Venus du monde de l'animation et de la médiation, la transmission par le jeu est notre coeur de métier. 

De Curiosités...

La curiosité est le souffle de vie qui nous pousse vers l'inconnu, vers l'Autre et nous fait progresser. La curiosité et l'envie d'apprendre sont naturels chez l'enfant. Partout où nous passons, nous nous efforçons de valoriser ou planter des "Graines de curiosités" et d'aider les enfants à les cultiver. La curiosité est une flamme qui ne doit pas s'éteindre ! 

Passionnés d'Art et d'Histoire naturelle nous traquons des anecdotes qui stimulent et font pétiller les yeux. 

© Léonard BERNE / Les Passeurs de Curiosités - Festival L'Art et la main 2019 - Association 3 Regard Léo Lagrange

Nos missions

1. Favoriser la diversité des projets culturels sur les territoires isolés grâce à des projets itinérants.

2. Inciter les plus jeunes à l'observation de la nature grâce à des outils qui suscitent émerveillement et curiosité.


3. Participer au développement global de l'enfant par le biais de la manipulation, de l'Art et du jeu.

Notre savoir-faire

  • La création et gestion de projets ​culturels : pilotage, communication, diffusion...

  • La conception d'outils ludiques et créatifs : scénarii, ressorts de jeu, matériel ludique...

  • L'animation de jeux et d'ateliers artistiques : en classe, dans les entreprises, au musée ou dans le monde associatif...

Nos revendications

La création de nos modules ludiques reposent sur 3 grandes revendications :

Consolidons les 3 piliers de l'apprentissage

Avant d'acquérir des connaissances et pour développer notre intelligence, nous avons besoin de 3 compétences, que l'on appelle les fonctions exécutives : 

LA MÉMOIRE : pouvoir se souvenir et organiser des informations 

LA CONCENTRATION : arriver à se contrôler pour atteindre son objectif

L'ADAPTABILITÉ : rester flexible et créatif pour contourner les difficultés 

Sans ces 3 compétences, il est difficile pour l'Homme de fonctionner : apprendre, jouer, travailler... C'est pourquoi nos ressorts de jeux font principalement appel à ces 3 compétences. 

Valorisons les multiples facettes du jeu

Le jeu est souvent instrumentalisé par les institutions pour déguiser un contenu afin de le rendre plus digeste. Cette pratique a contribué à fausser notre vision du jeu, qui est un univers à part entière, avec ses règles et ses normes.

Pour être du jeu, une activité doit respecter 5 critères principaux  :

  • Le jeu est du second-degré : ce que les enfants appellent "pour de faux". Le second -degré permet de s'immerger dans une fiction et un monde imaginaire. Le jeu invite aussi à adopter un rôle ou un comportement différent, parfois cathartique, par rapport à la réalité. 

  • La décision d'entrer ou de sortir d'un jeu est personnelle : on ne peut pas forcer quelqu'un à jouer. Elle confronte les enfants à leur individualité et au respect de la décision de l'autre.

  • Des règles sont formulées et approuvées par les joueurs. Elles offrent aux enfants un cadre dans lequel s'épanouir et agir en toute sérénité. Des choix sont possibles sans pour autant que tout soit permis.

  • L'issue du jeu est incertaine : qui va gagner ? Cela permet aux joueurs de s'impliquer. Pour arriver à leurs fins, ils développent des stratégies et font preuve de créativité. 

  • Nos actions peuvent avoir de fortes conséquences dans le jeu : tuer un soldat du camp adverse. Elles ne doivent pas pour autant se répercuter dans le monde réel. Ainsi les enfants apprennent à contrôler leurs émotions, leurs impulsions. 

 

Quelque soit la thématique : art, environnement, histoire... un jeu est culturel et possède en lui-même un potentiel éducatif au niveau social, cognitif et sensible. 

« Si le jeu est éducatif ce serait donc d’un point de vue informel, c’est-à-dire comme un effet qui accompagnerait cette expérience sans qu’il soit visé. » Gilles Brougère

Rendons les enfants plus autonomes

L'autonomie est un BESOIN pour l'enfant, au même titre que l'amour, le respect, la stabilité et l'activité. L'enfant ne peut s'épanouir que si on le laisse libre d'explorer, de choisir et d'agir par lui même. C'est d'abord par l'expérimentation sensorielle que l'enfant apprend. Le jeu les rend actifs, acteurs.

 

Après une présentation claire des règles, des objectifs et de l'utilisation du matériel, ils sont donc autonomes et libres dans l'espace de jeu. Les adultes adoptent une posture bienveillante et disponible. Ils interviennent pour préserver le bon fonctionnement de l'expérience ou pour guider individuellement les enfants. Pendant le jeu, les missions des adultes sont :

  1. D'accompagner les enfants lors des entrées et sorties de jeu

  2. D'aider l'enfant à faire seul 

  3. De développer la coopération entre les participants d'âges différents 

  4. De valoriser la créativité et l'initiative 

Ces 3 postures auront pour effet de booster la confiance des enfants et de les inciter à cultiver leur curiosité. 

© Les Passeurs de Curiosités - Illustrations Anaëlle Villard

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • Vimeo - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc